Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Guide cure thermale > La cure thermale en gynécologie

La cure thermale en gynécologie

Dans notre rubrique sur les cures thermales prises en charge par l’assurance maladie, Unimutuelles vous informe sur la cure en gynécologie parce que la douleur des règles, les symptômes de la ménopause ou les soucis de l’après-grossesse ne sont pas une fatalité. Cette cure thermale peut-être mise en place avec votre médecin traitant dans un cadre préventif tout comme dans un cadre curatif.  Mesdames, une cure à découvrir pour vivre pleinement votre féminité et retrouver un équilibre dans votre vie de couple.

A quoi sert une cure thermale en gynécologie ?

La cure en gynécologie s’adresse aux femmes de la puberté à la ménopause. Elle concerne donc à une large population féminine.

La cure thermale a pour vocation de venir en aide aux femmes souffrant de douleurs chroniques, de troubles hormonaux ou, pour quelques stations thermales, de stérilité.

Une cure thermale en gynécologie sert à soigner cinq types de pathologie.

1. Les douleurs gynécologiques : elles sont nombreuses et récurrentes. Douleurs pelviennes, douleurs au moment des règles, douleurs des cicatrices d’épisiotomie, douleurs provoquées par l’endométriose (présence d’une muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine), douleurs durant les rapports sexuels…. Pour toutes ces douleurs, il n’y a pas forcément une maladie déclarée mais la douleur peut être traitée durant la cure en plus des antalgiques et autres traitements prescrits par votre médecin ou votre gynécologue.

Durant  la cure thermale : votre quotidien sera ponctué de pulvérisations et de douches vaginales à base d’eau soufrée. Pour certaines patientes qui ont épuisé toute la palette de traitements classiques, la cure peut être une solution qui vous apportera un bien-être parfois dès la première semaine de cure. Durant ces soins, votre intimité sera préservée et respectée.

2. Les troubles ménopausiques : la ménopause n’est pas une maladie mais simplement l’arrêt des règles. C’est un phénomène naturel de la vie d’une femme qui apparait le plus souvent vers la fin de la quarantaine ou le début de la cinquantaine. Cette période de la vie s’accompagne de troubles ménopausiques désagréables qui peuvent être enrayés par des traitements hormonaux substitutifs. Les principaux troubles sont les bouffées de chaleur, l’irritabilité, la sécheresse vaginale et l’ostéoporose (diminution de la masse osseuse entrainant une fragilité du squelette).

Durant la cure thermale : si votre ménopause s’accompagne d’une forte ostéoporose, faite une cure associant gynécologie et rhumatologie (cf. Article sur la cure thermale en rhumatologie). Les soins à l’eau thermale sont locaux et intimes et sont assurés en cabine individuelle. Très souvent le personnel des thermes est féminin avec une compétence de sage-femme.

3. Les fibromes utérins : le fibrome utérin est une tumeur bénigne du muscle utérin. Ce fibrome peut être retiré au cours d’une intervention chirurgicale ou traité par médicaments. Si le traitement est mal supporté ou si l’intervention n’est pas à l’ordre du jour – notamment en début de développement-, la cure se révèle comme un bon palliatif.

Durant la cure thermale : les eaux thermales aident à la décongestion pelvienne liée au fibrome. Les effets ressentis par la curiste sont alors un allègement de la pesanteur pelvienne, une diminution des douleurs du bas ventre et des troubles urinaires ainsi qu’une diminution des hémorragies. Tous ces soins sont dispensés dans le respect de votre intimité.

4. Les affections chroniques : bien peu de médecins généralistes et de gynécologues pensent à prescrire des cures pour des affections récurrentes telles que les mycoses. La mycose vaginale aussi appelée candidose vaginale est provoquée par un champignon provoquant une inflammation du vagin. La mycose peut s’étendre aux organes génitaux externes de la femme – vulve et lèvres-. Cette maladie est liée à une infection due à une perturbation de la flore vaginale naturelle. On dit que la mycose devient chronique si on observe au moins quatre épisodes annuels.

Durant la cure thermale : en général, la cure permet une accalmie d’un an. Elle vient en complément des traitements habituels prescrits par le médecin. Les soins locaux qui permettent de décongestionner et de régénérer en profondeur les muqueuses sont assurés par le personnel de la cure et se font en cabine individuelle pour préserver l’intimité de chaque femme. Le soufre contenu dans l’eau thermale restructure et assouplit les muqueuses et aide à normaliser la flore microbienne.

5. La stérilité féminine : avec l’augmentation de l’assistance médicale à la procréation – AMP-, le thermalisme rentre dans la lutte contre l’infertilité. C’est semble-t-il la partie la plus controversée des cures en gynécologie. Certaines causes de stérilité, comme la sécheresse vaginale, peuvent être traitées en cure mais est-ce la cure qui permet de tomber enceinte ?  Jusqu’à ce jour, aucune étude ne l’a démontré.

Durant la cure thermale : pour les femmes engagées dans le parcours fastidieux de l’APM, la cure est une façon de mettre toutes les chances de leur côté. Si la cure permet, par exemple, d’augmenter la glaire cervicale, c’est aussi un temps pour se faire chouchouter et décrocher psychologiquement. Une femme bien dans sa tête et reposée pourra aussi tomber plus facilement enceinte…

Les cures thermales en gynécologie sont déconseillées si la patiente présente des plaies ouvertes ou purulentes ou si elle présente une maladie infectieuse aiguë. Ce sont des contre-indications sanitaires car il est primordial de ne pas contaminer les autres curistes.

 

Quels sont les soins en cure thermale de gynécologie ?

Voici la liste des principaux soins que vous  retrouverez dans votre station thermale quel que soit votre choix.

Les bains :

- Le bain général (calme la douleur)
- Le bain avec irrigation vaginale (antalgique et décongestionnante)
- Le bain avec douche sous-marine

Les douches :

- La douche au jet (stimulante, tonifiante et décontractante)
- La douche filiforme

Dans l’eau

- Séance de kinésithérapeute en piscine de mobilisation à 33°C / 34°C (renforcement musculaire, assouplissement, diminution de la douleur)

Les soins manuels :

- La kinésithérapie (rééducation sphinctérienne)
- Le massage sous l’eau thermale

Autre :

- La columnisation (décongestionne)
- La pulvérisation vaginale en cabine individuelle (anti-inflammatoire et anti-démangeaison)
- Les compresses d’eau mère (antalgique et décongestionnante)

La cure permet d’aborder les facteurs de risque, les règles d’hygiène et bien sûr de prendre du temps pour soi. Les bienfaits de la cure sont ressentis dès la première année. C’est aussi, en dehors des soins, un temps d’échanges avec d’autres curistes sur des thèmes intimes… sujets qui ne sont pas facilement abordés dans le quotidien.

 

Quelles sont les stations thermales spécialisées en gynécologie ?

Très souvent, les stations thermales qui proposent des cures en gynécologie proposent aussi des cures en dermatologie puisque les propriétés des eaux thermales recherchées pour ces deux domaines sont les mêmes.

Voici les stations thermales qui pourront vous accueillir pour une cure en gynécologie :

- Bagnoles-de-l’Orne (Orne /61)
- Bourbon—l’Archambault (Allier /03)
- Challes-les-Eaux (Savoie /73)
- Châtel-les-Bains (Puy-de-Dôme /63)
- Dax (Landes /40)
- Evaux-les-Bains (Creuse /23)
- La Léchère (Savoie / 73)
- Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône /70)
- Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées /65)
- Plombières-les-Bains (Vosges /88)
- Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques /64)
- Salies-du-Salat (Haute-Garonne /31)
- Salins-les-Bains (Jura /39)
- Ussat-les-Bains (Ariège /09)

 

Unimutuelles, participe-t-elle aux frais non pris en charge par l’assurance maladie ?

Si votre médecin traitant vous conseille la cure, parallèlement à votre dossier de prise en charge auprès de l’assurance maladie, contactez Unimutuelles. En fonction de votre contrat, des prises en charge pourront venir compléter les prises en charge de base. Mesdames, Unimutuelles en vous informant sur les cures thermales en gynécologie se positionne en faveur de la prévention et de l’entretien du corps. Les conseillers Unimutuelles sont à votre disposition par téléphone ou dans votre agence pour vous informer sur la prise en charge de votre cure thermale.


Autres actualités en cure thermale

Toutes les actualités en cure thermale

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI