Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Guide cure thermale > La cure thermale pour les troubles des voies respiratoires

La cure thermale pour les troubles des voies respiratoires

Dans notre rubrique sur les cures thermales prises en charge par l’assurance maladie, Unimutuelles vous informe sur la cure pour les troubles des voies respiratoires car il est essentiel de prendre soin de son corps tout en évitant une lourde consommation de médicaments. La cure pour les troubles des voies respiratoires s’adresse à tous les âges de la vie que vous soyez fumeur ou non. Cette cure thermale peut-être mise en place avec votre médecin traitant dans un cadre préventif tout comme dans un cadre curatif. Une cure à découvrir.

A quoi sert une cure thermale pour les troubles des voies respiratoires ?

Une cure thermale pour les affections des voies respiratoires sert à soigner sept types de pathologie

1. Les allergies respiratoires : ces sont des réactions de notre organisme aux allergènes. Il existe deux sortes d’allergènes : les allergènes aéroportés comme les acariens, les animaux domestiques, les pollens, les moisissures…. Et les allergènes alimentaires comme l’arachide, le lait, la moutarde, les fraises… Les allergies respiratoires influent sur la vie des personnes atteintes car les conséquences sont nombreuses : irritabilité, fatigue, difficulté à réaliser certains exercices physiques. La prévention par l’élimination des allergènes reste la meilleure approche.

Durant la cure thermale : Les soins sont souvent orientés sur les méthodes d’aérosol.

2. Les angines : ce sont des inflammations aiguës des amygdales. Les angines surviennent à tout âge. Elles sont le plus souvent d’origine virale mais peuvent être aussi causées par des bactéries nécessitant la prise d’antibiotiques. Les principaux symptômes sont la fièvre et la douleur à la déglutition.

Durant la cure thermale : Les soins de la cure se composent de gargarismes à l’eau thermale, de projection d’eau thermale sur les amygdales et le pharynx dans le but de soulager les douleurs.

3. L’Asthme : c’est l’inflammation chronique des voies respiratoires supérieures. Ces inflammations provoquent des crises d’asthme. La crise d’asthme est repérable par une respiration sifflante, une toux sèche, une sensation d’oppression de la poitrine. Les facteurs déclenchants peuvent être un contact avec un allergène de type poussière, pollen, poils, plumes…

Durant la cure thermale : La cure vient en complément du traitement de fond – corticoïdes, bronchodilatateurs et environnement sain - et utilise principalement l’aérosolthérapie. Ces cures permettent aussi aux curistes d’échanger des informations sur leur maladie et de participer à l’éducation thérapeutique.

4. Les bronchites chroniques et bronco-pneumopathies chroniques obstructives (B.P.C.O.) : la bronchite chronique engendre une toux grasse quotidienne ou quasi quotidienne pendant au moins trois mois durant deux années consécutives. Le plus souvent, elle concerne une population de fumeurs. Lorsqu’elle est associée à une obstruction des bronches, il s’agit une BPCO. La BPCO provient le plus souvent du tabagisme actif et se manifeste par une difficulté à respirer et un essoufflement pour des efforts modérés.

Durant la cure thermale : une fois installée, la BPCO n’a pas de traitement. Seul l’arrêt du tabac ainsi que l’inhalation de médicaments peuvent stabiliser la maladie. Toutefois, une étude a montré qu’après une cure thermale la qualité de vie des patients était améliorée. Cette étude n’a pas noté d’amélioration des paramètres fonctionnels respiratoires.

5. Les otites : ce sont des inflammations du conduit auditif et/ou du tympan selon le type d’otite. Les douleurs sont en général intenses au niveau de l’oreille. Parfois, des écoulements de liquide purulent peuvent apparaître. Durant la période d’inflammation, on observe une baisse de l’audition.

Durant la cure thermale : le traitement thermal est une alternative à l’échec des traitements classiques à base de corticoïdes. La cure devient l’unique possibilité de normaliser les paramètres de l’audition.

6. Les rhinites allergiques : c’est ce que l’on appelle les rhumes des foins durant lesquels on a le nez qui gratte, le nez qui coule, une sensation de nez bouché, des éternuements et une perte d’odorat. Ces rhumes sont souvent associés à de la conjonctivite. Le traitement passe par l’éviction de l’allergène en cause. Parfois, le patient peut se voir proposer des cures de désensibilisation.

Durant la cure thermale : la cure fait office de traitement de fond et permet de réduire l’inflammation des muqueuses nasales et de diminuer l’œdème pour réduire les symptômes gênants. Idéalement, cette cure doit être faite une fois par an.

7. Les rhinosinusites chroniques : les douleurs et pesanteurs au niveau de la face sont typiques des rhinosinusites. A cette douleur viennent s’ajouter un écoulement nasal, une diminution ou perte de l’odorat, une obstruction nasale et une irritation locale avec éternuements.

Durant la cure thermale : la cure thermale est proposée à des patients lorsque les traitements médicaux à base de corticoïdes ou chirurgicaux ont échoué. Les soins sont essentiellement des douches nasales ou des injections d’eau soufrée dans les fosses nasales et les sinus. Plusieurs études ont prouvé l’efficacité de ces techniques.

 

 

Quels sont les soins en cure thermale pour les troubles des voies respiratoires ?

Voici la liste des principaux soins que vous retrouverez dans votre station thermale quel que soit votre choix.

Les bains :

  • Le bain simple
  • Le bain nasal avec pipette

Les douches :

  • La douche générale au jet
  • La douche de vapeur
  • La douche nasale
  • La douche nasale gazeuse
  • La douche pharyngée

Les aérosols :

  • L’aérosol sonique
  • L’aérosol manosonique pour les affections O.R.L.
  • L’électro-aérosol (soin collectif)

Autre :

  • Le humage à l’eau soufrée
  • L’injection d’eau soufrée dans les fosses nasales
  • L’injection de gaz thermal dans les voies nasales
  • L’injection de gaz thermal dans l’orifice de la trompe d’Eustache
  • Le gargarisme
  • Les pulvérisations nasales et pharyngées
  • L’irrigation nasale
  • L’inhalation collective 
  • L’insufflation tubotympanique
  • La méthode de déplacement de PROETZ (drainage et lavage des sinus)
  • Le rhinostop 43 : pulvérisation d’eau thermale à 43 degrés

 

Quelles sont les stations thermales spécialisées pour les affections des voies respiratoires ?

Très souvent, les stations thermales qui proposent des cures pour les affections des voies respiratoires proposent également des cures en dermatologie :

  • Aix-les-Bains (Savoie/73)
  • Allègre-les-Fumades (Gard/30)
  • Allevard (Isère/38)
  • Amélie-les-Bains-Palalda (Pyrénées-Orientales/66)
  • Amnéville-les-Thermes (Moselle/57)
  • Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées/ 65)
  • Ax-les-Thermes (Ariège/09)
  • Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées/65)
  • Bagnols-les-Bains (Lozère/48)
  • Barèges (Hautes-Pyrénées/65)
  • Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne/52)
  • Brides-les-Bains (Savoie/73)
  • Cambo-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques/64)
  • Camoins-les-Bains, Marseille (Bouches-du-Rhône/13)
  • Cauterets (Hautes-Pyrénées/ 65)
  • Challes-les-Eaux (Savoie/73)
  • Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence/04)
  • Enghien-les-Bains (Val-d’Oise/95)
  • Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence/04)
  • Jonzac (Charente-Maritime/17)
  • La Bourboule (Puy-de-Dôme /63)
  • Mont-Dore (Puy-de-Dôme /63)
  • Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques/64)
  • Eaux-Chaudes (Pyrénées-Atlantiques/64)
  • Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne/31)
  • Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées/65)
  • Molitg-les-Bains (Pyrénées-Orientales/66)
  • Montbrun-les-Bains (Drôme/26)
  • Saint-Amand-les-Eaux (Nord/59)
  • Saint-Claude (Guadeloupe /971)
  • Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie/74)
  • Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre/58)
  • Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées/65)
  • Uriage-les-Bains (Isère/38)
  • Vernet-les-Bains (Pyrénées-Orientales/66)
  • Préchacq Les Bains (Landes/40)

 

Unimutuelles participe-t-elle aux frais non pris en charge par l’assurance maladie ?

Si votre médecin traitant vous conseille la cure, parallèlement à votre dossier de prise en charge auprès de l’assurance maladie, contactez Unimutuelles. En fonction de votre contrat, des prises en charge pourront venir compléter les prises en charge de base. Unimutuelles en vous informant sur les cures thermales dédiées aux affections des voies respiratoires se positionne en faveur de la prévention et de l’entretien du corps. Les conseillers Unimutuelles sont à votre disposition par téléphone ou dans votre agence pour vous informer sur la prise en charge de votre cure thermale. Vous pouvez aussi consulter notre site internet : www.unimutuelles.fr


Autres actualités en cure thermale

Toutes les actualités en cure thermale

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI