Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil >> Archives des lettres mutualiste >> La lettre mutualiste de Mai 2015

La lettre mutualiste de Mai 2015

Retour à la lettre actuelle :
Lettre mutualiste actuelle

Mai 2015

Assemblée Générale

L’assemblée Générale d’Unimutuelles s’est tenue le 23 avril 2015.

La diminution des effectifs s’est prolongée logiquement au gré de l’accélération de la mise en place des contrats obligatoires. Ainsi pour mesurer ce qui s’est passé sur l’exercice, on peut constater que si le nombre de bénéficiaires s’est réduit de 16 866 au 1er janvier 2014 à 16 649 au 1er janvier 2015, le nombre d’adhérents (c'est-à-dire de chefs de famille) est lui resté stable, passant de 10 459 au 1er janvier 2014 à 10 482 au 1er janvier 2015. Ce sont en effet davantage des conjoints et enfants qui sont partis pour cause de contrats obligatoires. Ce phénomène perdurera en 2015 jusqu’à la date butoir de mise en place de l’Accord National Interprofessionnel (A.N.I.) et des contrats obligatoires pour chaque salarié de France. Par contre la restructuration du service commercial devra permettre la signature de nouveaux contrats collectifs sur l’exercice 2015.

Comptablement, l’exercice 2014 fait apparaître un résultat net excédentaire de 251.992 Euros, qui sont affectés aux réserves, permettant ainsi de renforcer nos ratios prudentiels et de faire face à d’éventuels aléas importants en matière de dépenses de santé.

Concernant les orientations, Unimutuelles se concentre sur 6 axes déterminants : la restructuration des forces commerciales dans le cadre de l’ANI sur le collectif, la relance des effectifs sur les cibles d’individuels identifiées, l’adaptation rigoureuse aux exigences de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, tant pour la gestion que la gouvernance, en particulier sur le Contrôle Interne (réorganisation des processus et fonctions), l’adaptation aux modifications réglementaires, la préparation du transfert vers le nouvel outil informatique et de ses modules et la poursuite de la collaboration avec l’ADPM.

 

 

Contrats dépendance

La perte d’autonomie est l’impossibilité médicalement assistée d’accomplir sans l’aide d’une tierce personne des actes de la vie courante comme se déplacer, se nourrir, s’habiller. En complément, la grille AGGIR détermine le niveau de dépendance de la personne.

Le coût de la dépendance est estimé à 1800 € par mois en cas de maintien à domicile et 2300 € par mois en établissement spécialisé. Après toutes aides déduites, le reste à charge moyen constaté pour une famille est de 1000 € par mois. La durée moyenne de dépendance étant de 4,4 ans, le reste à charge à financer pour la famille serait de 52.000 €.

C’est pourquoi Unimutuelles vous propose des contrats de dépendance simples et accessibles, couvrant la dépendance totale mais aussi la dépendance partielle. N’hésitez pas à rencontrer votre conseiller qui vous fera une étude personnalisée.

 

 

L'allergie

L’allergie est une réaction excessive du système immunitaire (défenses de l’organisme) à une substance extérieure, appelée allergène. Ces substances étrangères sont habituellement bien tolérées, mais pour une raison inexpliquée notre système immunitaire les considère, à tort, comme des ennemies. La réaction allergique se manifeste par différents symptômes : rhinite, asthme, eczéma, urticaire, allergie alimentaire, conjonctivite, qui peuvent être présents de façon isolée ou se succéder au fil du temps, voire coexister. Elle peut débuter à tout âge, mais elle est plus fréquente chez l’enfant et peut disparaître à l’âge adulte. Comment se soigner ? Identifier le ou les allergènes responsables relève de l’allergologue. Il s’aide d’un interrogatoire, de tests cutanés et d’une prise de sang. Le seul traitement radical consiste ensuite à éliminer l’allergène de son environnement, mais une éviction totale n’est pas toujours possible. Le traitement des symptômes de l’allergie peut être local (bronchodilatateur, collyre, gouttes nasales…) ou général (comprimés ou injections d’antihistaminique et/ou de corticoïdes…). En complément, certaines mesures aident à espacer les poussées, comme éviter les vêtements en laine et bien hydrater sa peau en cas d’eczéma, ou fuir le tabac en cas d’asthme, de rhume des foins ou de conjonctivite allergique. L’allergologue peut proposer une désensibilisation lorsque les symptômes demeurent importants malgré le traitement.

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI

4ème édition des Journées Nationales de la Macula du 24 au 28 juin 2019

« Le dépistage, c’est simple, rapide, indolore et il peut vous sauver la vue ! »

> Voir l'actualité

Tout sur les crampes !

Les crampes, ces vives douleurs soudaines que vous pouvez ressentir de jour comme de...

> Voir l'actualité

Surveiller sa tension artérielle

la prise de la tension artérielle. En consultation chez le médecin, à l’hôpital, dans...

> Voir l'actualité

Se protéger de l’ostéoporose

Dans sa thématique pour le mieux vivre des seniors, Unimutuelles vous informe sur...

> Voir l'actualité

A la découverte des citoyens-sauveteurs

Depuis un an, l’appli « Sauv Life » enregistre de plus en plus de téléchargements sur tout le...

> Voir l'actualité

La Carte vitale sur votre smartphone dès 2021 !

La Ministre de la Santé Agnès BUZYN a présenté l’appli sécurisée qui remplacera la Carte...

> Voir l'actualité