Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Actualités > Le calendrier de vaccinations de votre enfant

Le calendrier de vaccinations de votre enfant

Depuis la turbulente campagne de vaccination sur la grippe A en 2009, bien des parents se posent la question de l’intérêt et de la dangerosité des vaccins. Faire vacciner son enfant reste bel et bien un geste de protection de son enfant et un geste de santé public.

Même s’ils ne garantissent pas une protection définitive, les vaccins permettent de se protéger de maladies graves et handicapantes parmi lesquelles la poliomyélite et le tétanos. Collectivement, ce sont les politiques de vaccination qui ont permis d’éradiquer des maladies telles que la variole ou la diphtérie. Malheureusement certaines maladies qui peuvent avoir de graves conséquences ressurgissent faute de vaccination régulière. Ainsi depuis quelques années, les médias se font l’écho des cas de rougeole recensés dans les écoles.

Ne négligez donc pas la vaccination de vos enfants ! Unimutuelles parcourt pour vous le calendrier de la vaccination des enfants du nouveau né à l’adolescent.  Nous avons la chance en France d’avoir un carnet de santé très bien conçu alors prenez ce carnet à chaque visite et faites-le remplir par votre médecin référent ou pédiatre qui pourra vous noter les prochaines étapes de la vaccination. Lorsque votre enfant deviendra adulte, remettez-lui son carnet pour qu’il connaisse ses antécédents de vaccination et de maladie. A vos carnets !

Les vaccins du nourrisson (de la naissance à 1 an)

Age

Vaccins

1 mois

BCG : Il protège votre enfant de la tuberculose.

Il n’est plus obligatoire pour rentrer en collectivité mais il reste conseillé pour les enfants à risques ou vivant dans un milieu à risques.

2 mois

DTCHP : Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, méningite (Haemophilus influenzae)

Hépatite B.

Pneumocoque

Si le DTP est obligatoire, les autres restent fortement recommandés. A 2 mois, ce sont les premières doses d’une série de 3 injections.

Ces vaccins existent sous forme combinée. Soyez rassuré(e), votre enfant aura un nombre restreint de piqûres !

3 mois

2ème injection du DTCHP et de la coqueluche

4 mois

3ème injection du DTCHP et de la coqueluche

Rappel de l’hépatite B

 A partir de 6 mois

Pour les enfants atteints de pathologies respiratoires  de type affections broncho-pulmonaires chroniques, insuffisances respiratoires..., il est recommandé de les vacciner contre la grippe.

9 mois

Votre enfant est en collectivité alors faites la 1ère injection du ROR le protégeant de la rougeole, des oreillons et de la rubéole. La vaccination immédiate reste efficace si elle est faite moins de trois jours après le contact avec un cas. Cette vaccination peut être pratiquée même si l’enfant à déjà eu l’une de ces maladies.

 

 

 Les vaccins de l’enfant de 1 à 6 ans

Age

Vaccins

12-15 mois

Si vous n’avez pas fait le ROR à 9 mois, c’est à 12 mois que l’on fait la première injection. La 2ème injection se fera au minimum 1 mois après la première et au maximum à 24 mois.

16-18 mois

C’est l’âge du premier rappel du DTCPH après les injections successives à 2, 3 et 4 mois.

Pneumocoque

Hépatite B

Avant 2 ans

Limite d’âge pour la 2ème injection du ROR

De 3 à 6 ans

C’est une période de « rattrapage » pour se mettre à jour de vaccinations qui n’auraient pas été faites dans les âges précédents.

A 6 ans

Pensez au 2ème rappel DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite)
Toujours possible la vaccination de rattrapage du ROR pour les enfants n'ayant pas été vaccinés plus tôt ainsi que le BCG pour les enfants à risque, si la vaccination n'a pas été faite durant l'enfance.

 

Les vaccins de l’adolescent

C’est souvent à partir de cette période de la vie que l’on commence à suivre le calendrier d’un peu plus loin… et pourtant ce n’est pas le moment de le négliger même si votre ado est peu soucieux de ses vaccins, pensez-y pour lui !

Age

Vaccins

11 à 13 ans

Les rappels :

C’est la tranche d’âge pour le 2ème rappel de la coqueluche et le 3ème rappel du DTP.

Les vaccinations qui n’ont pas été faites antérieurement :

L’hépatite B et le ROR

13 à 25 ans

Précaution toute particulière pour les jeunes filles avec la vaccination contre le papillomavirus (cancer du col de l'utérus). Il est conseillé de le faire avant le démarrage de la vie sexuelle ou au plus tard dans l’année qui suit les premiers rapports sexuels.

Pour filles et garçons, le rattrapage du ROR est encore possible à cette période de la vie.

Entre 16 et 18 ans, n’oubliez pas le 4ème rappel du DTP

 

Pour aller un peu plus loin :

A partir de 18 ans, l’adolescent devient un adulte qui devra poursuivre son calendrier de vaccination afin de se préserver et de préserver sa famille lors de l’arrivée de ses enfants.

N’oubliez pas :

Pour tous, faites un rappel du DTP tous les 10 ans

Pour les femmes : avant une grossesse pensez à votre vaccination contra la rubéole si vous ne l’avez pas faite auparavant.

Pour de futurs parents : vous envisagez l’arrivée d’un enfant dans les mois ou les années à venir, soyez à jour de votre vaccination contre la coqueluche et faites une injection si vous n’avez pas été vacciné depuis 10 ans.

Et lorsqu’arrive l’âge de la retraite, pensez au vaccin de la grippe disponible chaque année dès le mois d’octobre.

Pour plus d’informations et pour télécharger le calendrier vaccinal simplifié 2012, rendez-vous sur le site de l’assurance maladie Ameli.fr (http://www.ameli.fr/assures/offre-de-prevention/la-vaccination.php)

La prise en charge des vaccins

La liste des vaccins pris en charge par l'Assurance Maladie est fixée par arrêté ministériel.
Sont concernés les vaccins contre les affections suivantes :

 

Vaccins obligatoires

Vaccins recommandés pour tous

Vaccins recommandés dans certaines situations

- Diphtérie
- Tétanos
- Poliomyélite

- Coqueluche
- Hépatite B
- Infections à Haemophilus influenza B
- Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C
- Infections à pneumocoque
- Oreillons
- Rougeole
- Rubéole

- Grippe
- Hépatite A
- Infection à papillomavirus humains (HPV)
- Tuberculose
- Varicelle

Ils sont remboursés, sur prescription médicale, à 65 % sur la base du prix indiqué sur la vignette, excepté certains vaccins qui sont pris en charge à 100 %.

À noter :

  • Le vaccin ROR est pris en charge à 100 % pour les enfants et les jeunes de 1 an à 17 ans révolus.
  • Le vaccin contre la grippe saisonnière est pris en charge à 100 % pour les populations à risque pour lesquelles la vaccination contre la grippe est recommandée (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines affections de longue durée, etc.) qui reçoivent chaque année une invitation de l'Assurance Maladie.

La prise en charge de l'injection du vaccin

L'injection du vaccin est prise en charge par l'Assurance Maladie dans les conditions habituelles : elle est remboursée à 70 % si c'est le médecin qui vous vaccine lors d'une consultation, ou à 60 % si c'est une infirmière qui vous vaccine, sur prescription médicale.

À noter que pour certaines affections de longue durée exonérantes, l'injection du vaccin peut être prise en charge à 100 %.


Autres actualités

Toutes les actualités

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI