Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Actualités > Les troubles de l’audition

Les troubles de l’audition

La baisse d’audition

Les causes de la baisse d’audition sont nombreuses : un métier avec une exposition sonore forte, un facteur d’hérédité, des affections ORL récurrentes, la prise de médicaments toxiques pour les oreilles… Le facteur naturel de l’âge fait qu’il est souvent observé une dégradation de la perception des sons aigus à partir de 50 ans. Ce phénomène est connu sous le nom de presbyacousie à l’instar de la baisse de la vue de près connue sous le nom de presbytie.

Les acouphènes

Vous ressentez par moment ou de manière continue des bourdonnements ou des sifflements. Ces sensations auditives sont connues sous le nom d’acouphènes. Ce bruit ne correspond pas à un son réel et peut être très difficile à supporter.

L’intolérance au bruit

Une baisse de l’audition peut engendrer une moindre tolérance au bruit. Ce phénomène qui semble paradoxal est assez courant. Toutefois si le bruit devient insupportable, il peut s’agir d’un phénomène rare appelé hyperacousie.

Pour tous ces troubles, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste qui pourra lui-même vous orienter vers un ORL. L’ORL mesurera votre niveau d’audition pour adapter la solution à votre cas.

Quels sont les signes qui doivent vous alerter sur la perte de votre audition ?

Voici quelques indices simples qui vous permettront de faire vous-même l’état des lieux de votre audition.

  1. Vous devez faire répéter souvent ce que l’on vous dit.
  2. Dans un environnement bruyant, vous n’arrivez plus à suivre les conversations. Cela se produit surtout dans des univers collectifs type restaurants, transports en commun, centres commerciaux ou lors de repas de famille.
  3. Vous avez du mal à comprendre ce que l’on vous dit au téléphone
  4. On vous dit que vous écoutez la télévision trop fort ou on vous demande de baisser le son
  5. Vous percevez un sifflement ou un bourdonnement continu
  6. Certains bruits habituels deviennent gênant voire pénibles : le bruit des véhicules, le bruit de la vaisselle, de la musique en fond sonore.

Si vous repérer un ou plusieurs de ces indices, il est alors temps de consulter votre médecin traitant puis un ORL pour vous soigner et vous faire appareiller.

Les appareils auditifs

Ces appareils captent l’environnement sonore, l’amplifient et le traitent pour une meilleure compréhension de la voix. L’audio-prothésiste vous proposera différents types d’appareils et les règle en fonction de votre baisse d’audition.

Attention : n’attendez pas de retrouver une audition naturelle. Ces appareils améliorent la vie quotidienne mais ne restituent pas l’audition d’avant. Vous passerez par un temps d’adaptation.

Durant ce temps d’adaptation, vous pourrez rééduquer votre audition avec l’aide d’un orthophoniste. Il vous apprendra à mieux comprendre vos interlocuteurs dans toutes les situations de la vie quotidienne par différentes techniques telles que la lecture labiale en vous entrainant à lire sur les lèvres. Plus vos proches seront impliqués dans cette démarche, plus la rééducation sera facile.

Trois choses à demander à vos interlocuteurs pour faciliter la communication :

  1. Demandez à la personne de se placer face à vous pour voir les lèvres
  2. Demandez-lui de parler posément avec des temps d’arrêt et une bonne articulation
  3. Précisez-lui qu’il n’est pas nécessaire de crier

La prévention

Que vous ayez une bonne audition ou que vous ayez déjà eu une perte auditive, pensez à vous protéger :

Protéger vos oreilles du bruit : évitez les temps d’exposition long à des bruits forts. Si l’exposition est importante, protégez-vous par un casque anti-bruit, des bouchons d’oreille sur-mesure ou des bouchons en mousse.

Soigner vos oreilles : des otites mal soignées ou négligées peuvent être à l’origine de votre perte d’audition.

Consulter en cas de surdité brusque : en cas de perte d’audition soudaine et importante, rendez-vous rapidement chez votre médecin ou aux urgences car un traitement approprié peut permettre de restituer tout ou partie de l’audition perdue. Au-delà de 48h, la perte d’audition est irréversible.

Quelles sont les prises en charge possibles pour mes appareils auditifs ?

En fonction de votre situation, des aides existent :

  • Pour les moins de 60 ans la Maison Départementale des Personnes Handicapées – MDPH -  peut contribuer à la prise en charge de vos équipements.
  • Pour les salariés, votre employeur ou des fonds spécialisés peuvent intervenir tels que l’AGEFIPH  - www.agefiph.fr - pour le secteur privé ou le FIPHFP pour la fonction publique – www.fiphfp.fr -.
  • Pour les personnes bénéficiant de la CMU, il existe des conditions de financement plus favorables décrites sur le site www.cmu.fr

Pour la majorité des cas, le remboursement de la Sécurité Sociale peut être complété par votre mutuelle santé selon le type de contrat que vous avez souscrit.

Pour plus d’informations, Unimutuelles vous accompagne sur ce sujet et vous propose le contrat adapté à vos besoins tant pour les particuliers que pour les entreprises.

Parce votre santé au quotidien est notre préoccupation de chaque instant, parlons ensemble de vos besoins de santé.

Pour les particuliers : https://www.unimutuelles.fr/

Pour les entreprises : https://www.unimutuelles.fr/espace-entreprises.php

Pour les adhérents : rendez-vous dans votre agence conseil ou dans votre espace adhérents https://www.unimutuelles.fr/espace-adherents.php

Pour nous contacter par téléphone : 02 23 25 35 70 ou au numéro de votre agence https://www.unimutuelles.fr/contact.php


Autres actualités

Toutes les actualités

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI