Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Guide cure thermale > La cure thermale en neurologie

La cure thermale en neurologie

Dans notre rubrique sur les cures thermales prises en charge par l’assurance maladie, Unimutuelles vous informe sur la cure pour les maladies neurologiques car il est essentiel de prendre soin de son corps et d’assurer au mieux son quotidien tout en évitant une lourde consommation de médicaments. La cure en neurologie s’adresse à des patients atteints de maladies lourdes nécessitant un soulagement de la douleur et une stabilisation de la maladie. Cette cure n’a pas pour vocation de guérir mais d’aider de manière naturelle. Cette cure thermale peut-être mise en place avec votre médecin traitant dans un cadre préventif tout comme dans un cadre curatif. Une cure à découvrir.

 

A quoi sert une cure thermale en neurologie ?

Une cure thermale en neurologie sert à aider les patients atteints des sept pathologies suivantes :

1. La maladie de Parkinson : C’est la deuxième cause de handicap fonctionnel chez les personnes âgées, la majorité des cas survenant entre 55 et 65 ans. Elle touche plus particulièrement la partie du cerveau responsable du contrôle de la motricité. Les patients ont des troubles du mouvement, une diminution de l’expression gestuelle, de la mimique, du balancement des bras lors de la marche. Lors de la marche, les parkinsoniens avancent à petits pas, avec des piétinements au démarrage. Ils présentent également des troubles de l’écriture et de la parole. Le symptôme le plus connu est le tremblement, même s’il n’est pas constamment présent.

Durant la cure thermale : L’efficacité des cures thermales en termes d’amélioration de la mobilité et de diminution des douleurs n’est plus à prouver. Il existe un programme de soins dédié à la maladie de Parkinson - en plus des soins de la cure - comprenant de nombreuses activités telles que la gymnastique à sec, la sophrologie, les groupes de parole, des conférences médicales… Ce programme a pour vocation de regrouper les malades et leurs conjoints dont le rôle est prépondérant pour aider l’autre au quotidien.

 

2. La sclérose en plaques : C’est une affection neurologique qui endommage la gaine de myéline qui entoure les neurones dans le cerveau et/ou la moelle épinière. Les troubles sont variables d’une personne à l’autre, ils peuvent être oculaires - douleurs, baisse de l’acuité visuelle, vision double…-, posturaux - perte d’équilibre, vertiges. On retrouve aussi des troubles de la sensibilité au niveau des membres - faiblesse musculaire, voire une paralysie complète des membres inférieurs. Des troubles des sphincters apparaissent fréquemment au cours de l’évolution - incontinences urinaires ou difficultés à uriner. On retrouve aussi très souvent des troubles cognitifs - perte de la mémoire et des troubles psychiques - syndrome dépressif. La sclérose en plaques est découverte le plus souvent chez la femme entre 20 et 40 ans. L’évolution se fait la plupart du temps sous forme de poussées successives entrecoupées de périodes d’accalmie, chaque poussée pouvant être totalement, partiellement ou non régressive. Le pronostic à long terme est donc défavorable.

Durant la cure thermale : Les soins permettent de stimuler la motricité de diminuer les douleurs, de réapprendre les gestes de la vie quotidienne et de redonner confiance aux patients.

 

3. Les polynévrites : Ce sont des atteintes nerveuses qui touchent de façon bilatérale et symétrique les nerfs périphériques. Elles sont responsables de troubles moteurs, surtout au niveau des jambes et d'une perte de sensibilité au niveau des pieds.

En France, l'alcoolisme chronique est la cause la plus fréquente de polynévrite en raison des carences vitaminiques qu'il engendre. L’installation des symptômes est lente et progressive, les troubles de la sensibilité sont souvent révélateurs de la maladie et se manifestent par des crampes des mollets et des sensations de brûlures des pieds. L'arrêt complet de l'intoxication alcoolique est alors indispensable. Les deux autres causes fréquentes de polynévrite sont le diabète et la prise de certains médicaments ou toxiques comme le plomb.

Durant la cure thermale : Les soins de la cure thermale permettent de soulager les douleurs pour alléger le quotidien. Pour les cas d’alcoolisme, la cure doit être combinée à une démarche de désintoxication et de sevrage.

 

4. L’hémiplégie : L’hémiplégie est un déficit moteur d’un hémicorps, touchant les membres et éventuellement le visage. Ce déficit moteur touche essentiellement les muscles extenseurs du membre supérieur tels que les triceps ou les muscles du dos de la main, et sur les muscles fléchisseurs du membre inférieur. Lorsque l’hémiplégie apparaît de façon brutale et qu’elle est prolongée, la cause la plus probable est la survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC) alors que l’installation progressive oriente davantage vers une tumeur cérébrale ou un abcès.

Durant la cure thermale : Le traitement nécessite une rééducation précoce en prévention des positions vicieuses et des rétractions tendineuses. Les cures thermales peuvent accélérer ce processus de rééducation qui est essentiel, en permettant de retrouver petit à petit une autonomie satisfaisante.

 

5. Les séquelles de zona : Tout comme la varicelle, c’est une infection due au virus VZV. La varicelle correspond à la primo-infection et le zona à une récurrence localisée de la maladie. Le zona se manifeste par l'apparition de lésions vésiculeuses regroupées en bouquet sur une peau irritée et rouge. Ces lésions peuvent être précédées de douleurs assimilées à des brûlures, parfois vives en coup de poignard. Ces douleurs disparaissent avec l'éruption cutanée en quelques jours. Dans certains cas, elles peuvent persister ou apparaître plus tardivement. Elles sont intenses et surtout très prolongées. Elles sont principalement observées chez les patients âgés.

Durant la cure thermale : Un traitement antiviral préventif est systématiquement fait chez les patients de plus de 50 ans. Toutefois, si des douleurs apparaissent, certains traitements sont proposés pour calmer les douleurs, mais leur efficacité est limitée. C'est là qu'interviennent les cures thermales qui mettent en œuvre des techniques particulières ayant des vertus apaisantes pour ces patients.

 

6. La névralgie pudendale : Ce sont des douleurs dans la région du corps innervée par le nerf pudendal, c'est à dire de l'anus à la verge chez l'homme ou de l'anus au clitoris chez la femme. Cette douleur est due à une compression du nerf, ce qui explique pourquoi elle est majorée en position assise. La douleur n'est pas accompagnée de troubles de la sensibilité, en revanche les patients décrivent régulièrement des sensations de brûlures, de décharges électriques, de tiraillements.

Durant la cure thermale : Le seul traitement reste le traitement chirurgical, qui consiste en une décompression du nerf par un élargissement du canal dans lequel il passe. D'autres traitements sont efficaces sur les douleurs provoquées comme certains antidépresseurs ou antiépileptiques. Des infiltrations d'anesthésiques locaux peuvent aussi être réalisées. Les cures thermales constituent un moyen efficace pour diminuer les douleurs d'origine neurologique, elles sont également un soutien psychologique indispensable pour ces patients.

 

7. La maladie de Charcot : C’est une pathologie qui touche les nerfs périphériques et non le cerveau. Lorsque ces nerfs périphériques sont endommagés, les muscles qu’ils innervent s’atrophient et la peau perd de sa sensibilité. Cette pathologie atteint en particulier les extrémités des membres, et les patients concernés ont souvent les pieds creux. Elle débute en général avant l’âge de 20 ans aux membres inférieurs. L’évolution est chronique et lentement progressive.

Durant la cure thermale : Il n’existe, à ce jour, aucun traitement curatif, mais les mesures préventives sont primordiales pour ralentir la progression, notamment la kinésithérapie et le port d’appareils orthopédiques. Les cures thermales sont d’autant plus intéressantes et efficaces qu’elles sont débutées tôt dans l’évolution de la maladie. Les soins ne permettent pas de guérir l’affection neurologique mais d’améliorer la qualité de vie des patients en ralentissant la progression de la maladie et du handicap.

 

Un volet psychologique vous sera également proposé pour :

  • Participer à des groupes de paroles
  • Échanger entre malades
  • Assister à des conférences sur la maladie
  • Apporter une aide aux conjoints

Quels sont les soins de la cure thermale en neurologie ?

Voici la liste des principaux soins que vous retrouverez dans votre station thermale quel que soit votre choix. Les soins sont fonction de la maladie du curiste.

Les bains 

  • Le bain à 34° en piscine
  • Le bain complet en eau boueuse

Les douches 

  • La douche à jets sous pression
  • La douche

Dans l’eau

  • Mobilisation en piscine
  • Hydromassage

Autre 

  • Cataplasme de boue
  • La cure de boisson
  • Le massage sous jets d’eau

En neurologie, la cure thermale vise principalement à ralentir l’installation des symptômes de la maladie et à permettre au curiste d’atténuer ses douleurs autrement que par la prise de médicaments. Généralement, les curistes voient une amélioration de leur vie courante postcure.

Quelles sont les stations thermales spécialisées en neurologie ?

Très souvent, les stations thermales qui proposent des cures en neurologie proposent également des cures en rhumatologie.

Il n’y a que trois stations thermales spécialisées en neurologie :

  • Lamalou-les-Bains (Hérault/34)
  • Néris-les-Bains (Allier/03)
  • Ussat-les-Bains (Ariège/09)

 

Unimutuelles participe-t-elle aux frais non pris en charge par l’assurance maladie ?

Si votre médecin traitant vous conseille la cure, parallèlement à votre dossier de prise en charge auprès de l’assurance maladie, contactez Unimutuelles. En fonction de votre contrat, des prises en charge pourront venir compléter les prises en charge de base. Unimutuelles en vous informant sur les cures thermales dédiées à la neurologie se positionne en faveur de la prévention et de l’entretien du corps. Les conseillers Unimutuelles sont à votre disposition par téléphone ou dans votre agence pour vous informer sur la prise en charge de votre cure thermale. Vous pouvez aussi consulter notre site internet : www.unimutuelles.fr


Autres actualités en cure thermale

Toutes les actualités en cure thermale

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI