Logo Unimutuelles
Contacter un conseiller par mail 02 23 25 35 70 Trouver une agence

Accueil > Guide cure thermale > La cure thermale en rhumatologie

La cure thermale en rhumatologie

Dans notre rubrique sur les cures thermales prises en charge par l’assurance maladie, Unimutuelles vous dit tout sur la cure en rhumatologie liée au squelette et articulations et aux maladies qui en découlent. Cette cure thermale peut-être mise en place avec votre médecin traitant dans un cadre préventif tout comme dans un cadre curatif.  Une cure à découvrir pour soulager vos douleurs.

 

A quoi sert une cure thermale en rhumatologie ?

Une cure thermale en rhumatologie sert à soigner dix types de maladie.

1. L’algodystrophie : c’est une maladie qui concerne les tissus des articulations. Elle provoque des douleurs diffuses et  des troubles vasomoteurs tels que l’hypersudation, la peau luisante ou les gonflements. Elle est aussi responsable de troubles de la sensibilité. Cela peut aller jusqu’à l’impossibilité de bouger l’articulation concernée. En général, la guérison est spontanée mais nécessite quelques mois

Durant  la cure thermale : les soins consistent en une rééducation douce soucieuse de la douleur ressentie par les patients. Les soins se composent de bains chauds et de bains froids en alternance pour soulager voire supprimer les douleurs.

2. La fibromyalgie : C’est une maladie encore mal connue qui concerne essentiellement les femmes. Elle se caractérise par la présence de douleurs multiples associées à un état de mal être agissant sur l’humeur, le sommeil et l’anxiété.

Durant la cure thermale : trois familles de soins sont possibles pour soulager la fibromyalgie.

  • La pélothérapie : traitements à base de boues des fonds marins
  • L’hydrothérapie
  • La kinésithérapie

3. L’arthrose : C’est une maladie type des populations vieillissantes. C’est un déséquilibre entre la formation et la destruction du cartilage articulaire. Ce cartilage au fil des années devient plus fin et se fissure. Les parties du corps les plus atteintes sont les hanches, les genoux et la colonne vertébrale. L’arthrose se manifeste par des douleurs et des raideurs.

Durant la cure thermale : le patient revoit avant tout son hygiène de vie : perte de poids, activité physique modérée, allègement des charges portées, réduction du temps passé debout… Les soins utilisent l’hydrokinesithérapie qui combine les bienfaits de la chaleur et de la décharge sur l’arthrose des articulations supportant les membres inférieurs et la colonne vertébrale. Ces cures comprennent repos physique et psychique, physiothérapie et réadaptation fonctionnelle.

4. La goutte : cette maladie est engendrée par un niveau d’acide urique trop élevé dans le sang. Elle concerne majoritairement les hommes de plus de 60 ans et se concentre le plus souvent sur le gros orteil. Les symptômes se traduisent par des douleurs intenses, un orteil gonflé, rouge et chaud. S’il s’agit d’une crise passagère un traitement suffira ainsi qu’un régime éliminant les aliments favorisant l’urée.

Durant la cure thermale : la cure est conseillée dans le cas de gouttes chroniques afin de calmer les douleurs qui sont aussi devenues chroniques. Attention, la cure ne peut être faite en période de crise aiguë.

5. La lombalgie chronique : ce sont des douleurs de la colonne vertébrale au niveau lombaire. Elles sont aggravées par la fatigue, le surpoids et le port de charges lourdes. Ces douleurs entraînent une mobilité réduite de la colonne. Difficiles à soulager, elles peuvent être atténuées par les antalgiques et le port  d’une ceinture de maintien. 

Durant la cure thermale : la cure  comprend de la balnéothérapie, des massages et du renforcement musculaire. La cure comprend aussi une sensibilisation aux postures inadaptées. La cure thermale atténue l’intensité des douleurs.

6. L’ostéoporose : c’est une fragilité osseuse du squelette due à une diminution de la masse osseuse qui peut entraîner des fractures. Les femmes ménopausées et âgées sont les plus touchées par ce phénomène de détérioration du squelette. La fracture la plus répandue est celle du col du fémur.

Durant la cure thermale : la cure  comprend des séances de gymnastique et des exercices d’équilibre visant à tonifier et à limiter le risque de chutes à l’origine des fractures. C’est aussi l’occasion de rappeler les règles d’hygiène de vie, les méfaits du tabac et les besoins en apports e calcium et vitamine D.

7. Le phénomène de Raynaud : cette maladie qui est un problème de circulation sanguine dans les doigts atteint surtout les femmes. Les symptômes s’observent en trois phases :

  • Phase 1 : les doigts sont blancs et froids
  • Phase 2 : les doigts sont bleutés et douloureux
  • Phase 3 : les doigts sont rouges, gonflés et douloureux

Ces symptômes apparaissent avec le froid, la prise de médicaments et le tabac.

Durant la cure thermale : la cure   ne supprime pas cette maladie mais permet de réduire le nombre de crises ainsi que leur durée et leur intensité. Les thermes utilisent alors le pouvoir vasodilatateur du gaz thermal pour relancer la microcirculation des doigts.

8. La polyarthrite rhumatoïde : ce sont les rhumatismes inflammatoires chroniques les plus courants et qui touchent essentiellement la femme d’âge moyen. Ce sont surtout les mains qui sont concernées même si d’autres articulations comme les pieds, les genoux, les épaules ou les coudes peuvent aussi être concernés. Les douleurs sont fortes et accompagnées de raideurs et de gonflements. La fatigue, la fièvre et la perte de poids peuvent être la conséquence de ces rhumatismes. L’évolution de la maladie entraine une déformation des articulations.

Durant la cure thermale : la cure  thermale pour ces rhumatismes permet d’améliorer les capacités fonctionnelles et la qualité de vie des patients. La cure ne doit pas être entreprise lors d’une poussée inflammatoire.

9. La sciatique : c’est une douleur qui part de la région lombaire pour descendre vers la fesse et le membre inférieur. La douleur s’accentue lors des mouvements et peut s’accompagner de fourmillements, de troubles de la sensibilité et de faiblesse musculaire. La sciatique est causée par une hernie discale, une fracture, un canal lombaire étroit ou encore une tumeur.

Durant la cure thermale : la cure  pour la sciatique est intéressante lorsque celle-ci persiste ou récidive. Le curiste se voit immergé dans des bains de boue très efficaces pour calmer les douleurs.

10. La spondylarthrite ankylosante: ce sont aussi des rhumatismes inflammatoires chroniques. Ils touchent en particulier les hommes jeunes. La raideur et les douleurs de la colonne vertébrale sont typiques de cette maladie. D’autres parties du corps comme les articulations des pieds et du sacrum peuvent aussi présenter des inflammations. Le traitement de cette maladie vise à réduire la douleur mais aussi à instaurer une rééducation précoce et préventive.

Durant la cure thermale : la cure  permet au patient de bénéficier de repos et de soins qui aideront à la décharge des articulations et de la colonne vertébrale. La cure ne permet pas de stopper l’évolution de la maladie et ne doit pas être entreprise lors d’une crise.

 

Quels sont les soins en cure thermale de rhumatologie ?

Voici la liste des principaux soins que vous  retrouverez dans votre station thermale quel que soit votre choix.

Les bains :

  • Le bain collectif ou individuel
  • Les bains chauds et/ou bains froids
  • Le bain avec jets hydromassants
  • Le bain de boue général ou local aux mains et/ou aux pieds
  • Le bain avec aérobain

Les douches :

  • La douche pénétrante hydromassante
  • La douche générale au jet

Dans l’eau :

  • Piscine thermale de mobilisation

Les soins manuels :

  • Le cataplasme de boue
  • Le massage sous l’eau thermale

Autre :

  • Etuve de gaz thermaux
  • Vaporarium

Les effets de la cure thermale se ressentent au moins dans les 6 mois qui suivent la cure. La cure est également une opportunité pour apprendre ou réapprendre de nouvelles règles d’hygiène de vie et de comprendre l’impact du tabagisme, d’une mauvaise alimentation ou encore d’un manque d’activité physique.

 

Quelles sont les stations thermales spécialisées en rhumatologie ?

Très souvent, les stations thermales qui proposent des cures en phlébologie proposent aussi des cures en rhumatologie.

En rhumatologie et traumatismes ostéo-articulaires, l’offre est grande. Découvrez la liste des stations thermales ci-dessous.

  • Dans l’allier (03) : Bourbon-l’Archambault, Vichy, Néris-les-Bains, Royat
  • Dans les Alpes de Haute-Provence (04) : Gréoux-les-Bains, Digne-les-Bains
  • En Ardèche (07) : Saint-Laurent-les-Bains, Neyrac-les-Bains
  • Dans l’Ariège (09) : Ax-les-Thermes
  • Dans l’Aude (11) : Rennes-les-Bains
  • Dans l’Aveyron (12) : Cransac-les-Thermes
  • Dans les Bouches-du-Rhône (13) : Camoins-les-Bains
  • Dans le Cantal (15) : Chaude-Aigues
  • En Charente-Maritime (17) : Jonzac, Rochefort
  • En Côte d’Or (21) : Santenay
  • Dans la Creuse (23) : Évaux-les-Bains
  • Dans la Drôme (26) : Montbrun-les-Bains
  • En Haute-Garonne (31) : Bagnères-de-Luchon, Salies-du-Salat
  • Dans le Gers (32) : Barbotan-les-Thermes, Lectoure,
  • Dans l’Hérault (34) : Balaruc-les-Bains, Lamalou-les-Bains
  • Dans l’Isère (38) : Uriage-les-Bains, Allevard
  • Dans le Jura (39) : Lons-le-Saunier, Salins-les-Bains
  • Dans les Landes (40) : Dax, Eugénie-les-Bains, Saint-Paul-lès-Dax, Saubusse-les-Bains, Préchacq-les-Bains
  • Dans la Loire (42) : Montrond-les-Bains
  • Dans le Lot-et-Garonnes (47) : Casteljaloux
  • En Lozère (48) : Bagnoles-les-Bains
  • En Haute-Marne (52) : Bourbonne-les-Bains
  • Dans la Moselle (57) : Amnéville-les-thermes
  • Dans la Nièvre (58) : Saint-Honoré-les-Bains
  • Dans le Nord (59) : Saint-Amand-les-Eaux
  • Dans l’Orne (61) : Bagnoles-de-l’Orne
  • Dans le Puy-de-Dôme (63) : Châteauneuf-les-Bains, Châtelguyon, Mont-Dore
  • Dans les Pyrénées-Atlantiques (64) : Cambo-les-Bains, Berthemont-les-Bains, Eaux-Bonnes, Eaux-Chaudes, Salies-de-Béarn
  • Dans les Hautes-Pyrénées (65) : Bagnères-de-Bigorre, Saint-Lary-Soulan, Capvern-les-Bains, Cauterets, Barèges
  • Dans les Pyrénées-Orientales (66) : Vernet-les-Bains, Molitg-les-Bains, Prats-de-Mollo-la-Preste
  • En Haute-Saône (70) : Luxeuil-les-Bains
  • Dans la Saône-et-Loire (71) : Bourbon-Lancy
  • Dans le Bas-Rhin (67) : Morsbronn-les-Bains, Niederbronn-les-Bains, Soultz-les-Bains
  • En Savoie (73) : Aix-les-Bains, Amélie-les-Bains, La Léchère, Brides-les-Bains, Salins-les-Thermes
  • En Haute-Savoie (74) : Évian, Thonon-les-Bains
  • Dans les Vosges (88) : Vittel, Plombières-les-Bains, Bians-les-Bains
  • En corse (2B) : Isolaccio-di-Fiumorbo
  • A la Réunion : Cilaos
  • A la Guadeloupe : Saint-Claude

 

Unimutuelles, participe-t-elle aux frais non pris en charge par l’assurance maladie ?

Si votre médecin traitant vous conseille la cure, parallèlement à votre dossier de prise en charge auprès de l’assurance maladie, contactez Unimutuelles. En fonction de votre contrat, des prises en charge pourront venir compléter les prises en charge de base. Unimutuelles en vous informant sur les cures thermales en rhumatologie se positionne en faveur de la prévention et de l’entretien du corps. Les conseillers Unimutuelles sont à votre disposition par téléphone ou dans votre agence pour vous informer sur la prise en charge de votre cure thermale. Vous pouvez aussi consulter notre site internet www.unimutuelles.fr

 


Autres actualités en cure thermale

Toutes les actualités en cure thermale

Nous contacter
Contacter votre mutuelle en Ille et Vilaine
Rennes - Saint-Grégoire

Appelez-nous
Trouver une agence
Demandez votre devis

Vous souhaitez obtenir une offre sur-mesure ?
Remplissez le formulaire en ligne et obtenez un devis dans les meilleurs délais !

Etudiant, jeune actif, jeune couple ou jeune parent : découvrez les garanties santé dédiées à votre génération.

Jeunes
découvrez l’offre spéciale jeunes
Liens utiles
MSALe ministère de la santéRSI